blog lifestyle
instagram-le-blog-de-celine

mon père, ce héros...

Pour le coup, ce titre n'est pas de moi !

Je suis certaine qu'il vous dit quelque chose.

Qui ne connait pas le film du même nom avec Gérard Depardieu et Marie Gillin.

Petite, ce film me parlait énormément.

La complicité qu'il peut y avoir entre un père et sa fille est unique.

Elle est précieuse mais aussi fragile.

 

Je le rappelais, justement, à mon père, dernièrement, en lui disant que je lui vouais une admiration sans faille jusqu'à mes 10 ans. 

Puis, à la période peu facile de l'adolescence, nous nous sommes éloignés. La communication manquait et quand on est adolescent et même lorsque l'on devient adulte, une bonne relation repose sur une communication ouverte et libre.

Les non-dits ne meurent pas, ils se fixent souvent dans un coin de notre "coeur", de notre esprit, de notre être (bref, ils restent en nous) et au fil du temps nous rendent tristes et nostalgiques.

La pudeur nous empêche, parfois, de dire les choses.

 

Quoi qu'il en soit, il y a quelques années, j'ai pris les devants et réouvert la communication, la VRAIE communication, pas le "small talking" comme l'appellent les américains et qui consiste à se parler de "tout de rien".

Ce n'est pas facile de parler à ses parents...ça bouscule pas mal de choses en soi.

Mais, si on ne peut pas être soi et vrai dans l'échange avec les personnes qui sont censées tenir le plus à vous, alors je trouve cela bien dommage !

 

Certains redoutent le clash et par crainte, par pudeur ou par "respect", préfèrent se taire et conserver une "relation de surface cordiale". Pour ma part, je pense que même le clash fait réfléchir. Les mots dits sont dits 😉 (celle-là elle est de moi, il n'y a pas de doute !). Et quand ils sont dits, ça nous libère d'un poids et si le message est mal compris, il est quand même passé...

 

La communication ça s'apprend ! et c'est une ancienne sauvage qui vous parle 😉

 

Finalement, je le regarde de nouveau comme lorsque j'avais 8 ans et ça n'a pas de prix 😊

 

J'aime la vision assez claire d'un papa. Parfois, il me semble qu'en une seule phrase, il pourrait guérir certains de mes maux. Par le passé, sa seule présence silencieuse à mes côtés m'apaisait. Il est tout un personnage et quand il me parle de son enfance, de son travail qu'il exerçait avec passion, je l'écoute tel un livre ouvert. 

 

Le sais-tu ?

 

Je t'embarquerai toujours avec moi dans mes aventures car tu es mon héros.

Bonne fête papa.

le blog beauté de celine

N'HÉSITEZ PAS À LAISSER UN COMMENTAIRE !


Commentaires: 0