blog lifestyle
instagram-le-blog-de-celine

relation mère/fille

J'ai souvent évoqué mon père, mais très rarement ma mère.

Je vous en parle aujourd'hui.

relation mere fille

Maman, maman tu dors ?

 

J'ai envie de te dire, tout bas, tout ce que tu m'apportes.

 

Je vous donne mon ressenti par rapport à mon expérience. Et cette interprétation ne vaut, évidemment, que pour moi.

 

Tu es comme le tuteur d'une plante et je suis cette plante...

Tu m'as aidée à grandir et même si ce tuteur a été, parfois, trop présent, il était là par bienveillance et par le fait d'un amour inconditionnel.

Car c'est, selon moi, ce qui caractérise assez bien une maman : l'amour inconditionnel.

 

Quoi que vous fassiez, qu'importe l'heure à laquelle vous l'appellerez, qu'importe le moment où vous sonnerez à sa porte, elle sera là. Au risque parfois de vous étouffer un peu, elle n'aura de cesse de vouloir vous protéger, de vouloir vous aider.

À la moindre difficulté, elle aura à coeur de porter votre chagrin.

Tu es le pilier, l'équilibre et le repère...

 

Mais, toutes les mères ne sont pas ainsi. La mienne a été comme cela.

 

Maman, maman tu dors ?

 

Quand tu dors, c'est bien plus facile de te dire tout ça. La pudeur empêche souvent de le faire.

L'image de ma mère, c'est l'image d'une main qui me tient, d'un regard bienveillant, d'une présence sans faille.

C'est, aussi, celle qui écoute mes confidences dans la cuisine pendant qu'elle prépare le repas ou fait sauter les crêpes pour le gouter. Il y a des lieux qui caractérisent la "mère", pour moi, c'est la cuisine.

 

Tu m'as bercée, cajolée, adorée et aussi grondée, mais, toujours, en pensant faire de ton mieux.

Il n'est pas facile d'élever et de conduire quelqu'un sur le long terme. Personne n'a la recette infaillible à l'épanouissement de son enfant. J'ai entendu dire, souvent : "J'ai cru bien faire..." Parce que le coeur dictait de le faire ainsi et on vous pardonne, alors, toutes vos maladresses.

 

Maman, maman tu dors ?

Non, tu es près de moi...

 

Laisse-moi te dire que tu m'as appris l'attachement et la liberté, le respect et la rebelion, la sagesse et la témérité...

C'est tout un tas de contradictions qui se croisent éduquer et faire grandir... 

 

Maman, tu es comme un baiser sur mon front... 

le blog beauté de celine

N'HÉSITEZ PAS À LAISSER UN COMMENTAIRE !


Commentaires: 0