LE BLOG BEAUTÉ DE CELINE : Crème anti-uv

CRÈME SOLAIRE DE VILLE

Le bronzage, encore d'actualité ?

Pendant longtemps, la mode a poussé les hommes et les femmes à se surexposer au soleil. Cette tendance est en train de passer suite à une prise de conscience des dégâts que peut causer le soleil sur notre peau.

On est d'accord, un corps halé, en été, c'est joli mais un visage bronzé ce n'est pas toujours une réussite. Sur le moment on se trouve avec une bonne mine mais les effets ne durent pas et le teint devient vite terne, des ridules de déshydratation peuvent apparaître, des tâches... Le bronzage avec le temps marque les traits du visage et peut causer des dégâts (allergies, cancer...).

 

La solution

La protection solaire de ville

Encore peu connu en France, à l'inverse du Japon et des Etats-Unis, il existe des protections solaires de ville que l'on peut appliquer quotidiennement et qui permettront de freiner le vieillissement cutané et les risques de cancer.

La crème solaire de ville est moins grasse que celle prévue pour la plage. La texture sera plus légère, voir matifiante pour certaines ce qui permettra de se maquiller juste après son application.

UVA et UVB, quelle différence ?

Penser à se protéger du soleil c'est bien mais se protéger à la fois des UVA et des UVB est essentiel.

Les UVB aident à produire de la vitamine D et provoquent des coups de soleil lorsque l'on ne se protège pas. Ils sont très présents en milieu de journée. 

Alors que les UVA sont présents en permanence dans la journée et ce sont eux qui provoquent le vieillissement cutané en rentrant en profondeur dans la peau.

Attention, nous ne sommes pas tous égaux face au soleil et les peaux claires, fine, avec des taches de rousseur sont les plus exposées aux risques.



indispensable ?

Dois-je me protéger tous les jours ?

Si vous n'êtes pas exposé durant la journée, l’intérêt est bien évidemment minime.

Par contre, dès que l'on reste plus de 2 heures à l’extérieur dans la journée la protection est recommandée.

Quel indice choisir ?

En ville, pour des expositions passagères dans la journée, un indice 15 peut suffire. Mais il faut vérifier qu'il y ait à la fois la protection contre les UVB et les UVA, ce qui n'est pas toujours le cas.

Aujourd’hui, on retrouve énormément de marques de maquillage qui affichent des FPS 15 bien que cela reste tout de même insuffisant, et ce au vu de la quantité de produit appliqué sur le visage, c'est toutefois le minimum requis.

idée reçue

INDICE 50 = TRANQUILLITÉ ?

Ne pensez pas que l'application d'un indice 50 vous met à l'abri des risques. En effet, si on se penche sur les indices de protection solaire, on découvre quelque chose d'assez surprenant :


FPS 8 : bloque 88 % des UVB

FPS 15 : bloque 93 % des UVB

FPS 30 : bloque 97 % des UVB

FPS 50 : bloque 98 % des UVB


La différence entre une protection 30 et 50 est donc illusoire. La protection 50 rassure les gens mais est davantage une approche marketing car le FPS 30 suffit.

La seule règle à suivre réside dans l'application de la crème solaire.

En effet, il est impératif d'en mettre GÉNÉREUSEMENT sur la peau.


C'est pourquoi les fonds de teint FPS 15 restent insuffisants dans le sens où on ne se tartine jamais le visage de fond de teint mais on l'applique comme un voile sur le visage. Voile qui sera donc insuffisant pour vous protéger toute la journée.

Par contre, de plus en plus de BB et CC crèmes teintées proposent des indices de protection bien plus élevés. C'est la cas chez Bobbi Brown, Estée Lauder et Chanel par exemple (cf produits ci-dessous).

Quelle crème choisir ?

La crème que vous allez choisir doit avoir un indice élevé (FPS 30 ou 50).

La choisir Bio permet de limiter la présence de filtres chimiques. Ceci dit, certaines marques non-bio proposent de très bonnes protection (comme chez Avène et Eucerin). La choisir sans parfum ne sera pas irritante pour la peau.

MES PROPOSITIONS

Certaines proposées ne sont pas spécifiquement de ville mais au vu de leur qualité, de la légèreté de leur texture et de leur prix, je vous les propose tout de même.


Écrire commentaire

Commentaires : 0