blog lifestyle
instagram-le-blog-de-celine

l'homme idéal existe-t-il ?

l'homme ideal existe

Un grand nombre répondrait assez spontanément à cette question par un : 

 

"Bein, non, il n'existe pas", ou plutôt : "NOOOOON, IL N'EXISTE PAS !!!". 

 

Car cette question suscite, parfois, des réactions un peu vives, du fait de déceptions passées...

Il n'est pas forcément évident d'aborder le thème de "l'homme idéal" sans tomber dans un certain cliché.

Mais, pourtant, sans l'ériger en Prince Charmant, il pourrait être, simplement, celui qui va apporter une vraie "valeur ajoutée"😉 à notre vie.

Nous devons être bien dans nos baskets, sans lui. Lui serait "la cerise sur le gâteau" !

Parce que chacun est unique et a des besoins propres (et aussi quelques attentes), cet idéal varie en fonction des personnes et des goûts.

Toutefois, pour la grande majorité de la gente féminine, cet homme sera à l'écoute, présent au quotidien, sans pour autant être étouffant.

Il aura la tête sur les épaules, tout en ayant ce grain de folie qui pimentera votre vie.

Il sera travailleur et investi dans ce qu'il entreprend, sans jamais vous laisser de côté.

Il sera drôle mais vous prendra au sérieux.

Et évidemment, il sera fou de vous et vous le montrera !

Mais, plus important encore, vous pourrez compter sur lui et vous sentir soutenue en cas de nécessité.

Certaines auront même besoin de se sentir "protégées", entourées par des bras protecteurs. On n'a pas toujours envie de jouer le rôle de la femme forte…

Cet homme bienveillant, avec qui on aurait des aspirations communes, possèderait des valeurs essentielles, d'honnêteté, de générosité…

Enfin, sur un plan plus intime, il faut qu'il nous fasse chavirer et qu'il y ait une attirance physique évidente...

 

Bref, dans les deux sens, les exigences sont souvent fortes.

Et, justement, parlons-en des exigences !

Quand on rencontre quelqu'un qui nous plait vraiment mais qui ne répond pas à certaines de nos attentes, on se dit parfois : "Je me laisse un peu de temps et nous verrons...". Car la relation peut créer des attentes et des besoins qui, si ils ne sont pas "comblés", laissent place à la frustration. 

Prenons l'exemple de deux personnes qui se rencontrent et qui tombent amoureux (jusque là tout va bien 😉). L'une veut des enfants, l'autre n'est pas très intéressé par la question ; elle attend...attend...attend...jusqu'au jour où, on peut bien aimer l'autre avec sincérité, mais la relation se détériore.

Autre exemple, deux personnes (oui, c'est souvent à deux que ça se passe au début...) se rencontrent, l'un souhaite une relation de couple, une construction de vie à deux, l'autre se satisfait d'une relation agréablement légère, qui n'engage que quelques week-ends et une "nuit par semaine !" (c'est ton corps contre mon corps et pourvu que je sois belle). Cela manque de partage et d'engagement pour une des deux personnes...

Parfois, il semble être idéal, oui, vraiment. Mais, ce qui est idéal pour nous à l'instant T ne l'est plus forcément à l'instant Y. Alors, que faire ?

 

Me concernant, sans aller jusqu'à penser pouvoir rencontrer l'homme idéal, je me suis longtemps dit, qu'un jour, je rencontrerais une personne qui me "correspondrait".

Au départ, et même bien longtemps après la rencontre, je me sentais, tout bonnement, bien à l'idée de savoir qu'il faisait parti de ma vie. 

Qu'il appelle, simplement pour que j'entende sa voix quelques minutes, son rire quelques secondes, me procurait une douce parenthèse dans la journée...  

 

De manière plus profonde, j'avais besoin de savoir que nous comptions l'un pour l'autre, que nous étions animés par la même envie d'être l'un près de l'autre.

 

Certains éléments me semblent déterminants dans la relation : la confiance mutuelle, le sentiment d'être comprise qui passe par la patience d'écouter, de communiquer et de s'ajuster avec l'être aimé.

Exprimer ses sentiments me parait, également, essentiel...

 

Enfin, j'aime être embarquée dans son univers, qu'il apporte sa note de poésie...cette poésie que je m'amuse à mettre dans ma vie au quotidien.

En réalité, je n'ai pas vraiment d'idéal (tout ça pour ça ! 😉), je veux dire par là que je n'ai pas d'idéal ni physique, ni en terme de statut social par exemple, "seulement" concernant les valeurs morales, la personnalité, l'engagement...

Mais, j'imagine que c'est en faisant l'expérience de l'amour que l'on se rend vraiment compte si cet homme nous rend épanouie et qu'il est "idéal" pour soi... Car c'est bien ce dernier point qui reste le plus important, être épanouie avec lui… 

 

Comme me l'a dit, récemment, mon père adoptif québécois :

Même idéal, " l'amour passionné se refroidit lentement au fil des jours, des mois, des années et il est crucial qu'il débouche sur le besoin d'être auprès de l'autre, surtout lorsque l'on prend de plus en plus conscience des limites de son partenaire.

Car, comme le disait le renard au Petit Prince : "Rien n'est parfait" et personne non plus..."

le blog beauté de celine

N'HÉSITEZ PAS À LAISSER UN COMMENTAIRE !


Commentaires: 0