le blog beauté de céline : bien-être

La solitude : Est-ce bon pour la santé ?

romantisme-chez-les-hommes

Quelle drôle de question !

Voilà que je n'ai pas écrit durant près de deux semaines, accaparée par mes amis québécois en visite sur la Côte ; et à peine ont-ils passé la porte d'embarquement pour Montréal que je m'en retourne vers ma voiture, assiégée par l'émotion, en me demandant si la solitude que je retrouve est bonne pour la santé...

C'est une question bien difficile... Quand la solitude s'installe dans votre vie, peut-elle devenir une compagnie ? 

En tout cas, la solitude ne m'angoisse pas mais, pour autant, elle ne m'enthousiasme pas...sauf, peut-être, lorsque certains aléas de la vie nous poussent à nous retrouver et la solitude devient, alors, comme un bâton sur lequel je m'appuie pour me reposer...

Dans un ancien article intitulé : "Les amis, c'est important !", j'évoque l'importance du partage et de la présence des autres pour s'épanouir, aimer et se sentir aimé.

 

Pour autant, je pense que la solitude peut aussi se faire sentir lorsque l'on est deux ou plusieurs.

C'est certainement l'absence de bien-être (ou le vide affectif) qui fait, alors, ressortir le sentiment de solitude en présence d'autres personnes.

Et ce type de solitude est très douloureux. Il ressort quand on perd un proche ou lors d'une rupture et il crée un vide que la présence des autres ne peut remplir mais que ces derniers peuvent soulager.

Quoi qu'il en soit, je ne pense pas que nous soyons faits pour vivre seul et ceux qui revendiquent leur indépendance et leur liberté seraient peut-être les premiers à succomber aux plaisirs que procure la vie à deux, les moments en famille, les apéros entre amis, les parties de rigolades entre collègues...

 

Le partage est essentiel et il ne peut, évidemment, se faire qu'avec autrui.

 

Et si la vie nous conduit, parfois, sur un chemin peu emprunté, il faut alors trouver les ressources pour faire de nous même notre meilleur allié, sans oublier que sur un chemin, quel qu'il soit, même sur le sentier le plus escarpé, on y croise toujours quelqu'un...

romantisme-homme

Commentaires : 2
  • #2

    john abiflizera (jeudi, 13 avril 2017 12:01)

    Merci pour votre article ! à bientôt

  • #1

    Christine paoli (jeudi, 19 janvier 2017 23:01)

    C est tout à fait ça !