le blog de céline : coloration végétale


pas à pas  : coloration végétale

Premières colorations

Quand j'ai commencé à me colorer les cheveux ce n'était pas pour couvrir des cheveux blancs (puisque à l'époque je n'en avais pas...arghfarghfarghf).

J'avais tout simplement envie de donner une couleur un peu moins commune à mes cheveux chatains.

Eh bien je n'ai pas été déçue...les couleurs de supermarché ne font pas réellement dans la nuance, je me suis retrouvée avec une couleur acajou et des cheveux carrément rouges parfait pour la nuit des vampires, puis du cuivré avec des cheveux oranges parfait pour halloween et même avec des cheveux noirs/bleus, idéal, pour se retrouver à se laver la tête 10 fois de suite afin de tenter d'atténuer la couleur non désirée...

Outre les problèmes de colorimétrie, j'ai bien été forcée de constater que mes cheveux ne réagissaient pas idéalement à ce genre de couleur. Il ne s'agissait pas dans mon cas de réactions allergiques, bien que les effluves des couleurs chimiques révèlent tout ce qu'elles peuvent contenir de toxique. Mais la texture de mes cheveux avait changé, brillants sur le moment, mes cheveux évoluaient vers une masse sans forme, sans tenue et d'une sécheresse digne à de la paille pour chevaux.

Je crois que c'est lorsqu'ils ont fait la grève de la boucle que je me suis inquiétée. J'avais toujours eu des beaux cheveux bouclés et, que l'on n'aime ou pas, le fait que leur structure même change, en pire, m'a alerté. 

Je me suis donc tournée vers le 100% végétal après en avoir entendu des vertes et des pas mures sur le sujet qui se résumaient à : "ça ne marche pas !".

différences

chimique

et

végétale


C'est quoi exactement une couleur végétale ? 

C'est une couleur qui ne contient que des pigments de plantes.

En plus de colorer les cheveux de manière naturelle, les couleurs végétales sont un véritable soin pour les cheveux qui vont être gainés et donc plus épais pour un bon moment car les pigments les enveloppent, contrairement aux couleurs chimiques qui ouvrent le cheveu et pénètrent la fibre capillaire.

Pour bien comprendre la différence entre une couleur chimique et végétale, prenez le temps de regarder cette courte vidéo explicative très claire qui se trouve juste au dessus.

Autant de naturel ne vous permettra évidemment pas d'éclaircir vos cheveux, seul des substances chimiques ont ce "pouvoir". 


Et concrètement ?

On ne va pas se le cacher, opter pour le naturel prend plus de temps : personnellement je laisse poser la couleur 2h sous un bonnet en plastique (glam' attitude assurée !).

Pour la couleur, j'ai choisi Khadi, couleur noisette, que je mélange à Khadi rouge pour avoir de  légers reflets.

Je fais ainsi ma tambouille : 5 cuillères à soupe de noisette et 2 cuillères à soupe de rouge à mélanger dans de l'eau chaude et à appliquer proprement;-) sur cheveux lavés et essorés.

Peut-on passer successivement du chimique au naturel ?

Il est impératif de DETOXINER ses cheveux avant de procéder à une coloration végétale.

C'est quoi détoxiner ? 

C'est très simple si vous effectuez une coloration végétale sur des cheveux imprégnés de résidus chimiques de vos colorations antérieures, shampoings, soins à base de silicone, paraben, sulfate...les pigments de plantes risquent de ne pas accrocher.

C'est pourquoi, la détoxination est l'étape incontournable car elle permet de nettoyer le cheveux et ainsi de ré-oxygéner le bulbe.


Quelles colorations choisir ?

Je conseillerai, pour ma part, les colorations végétales Terre de couleur ou Khadi (cf comparaison ici) car elles sont 100 % végétale.

COMMENT DETOXINER ?

Avec des masques et shampoings à base d'argile, l'argile absorbera toutes les cochonneries présentes sur vos cheveux.

A répéter plusieurs fois avant de se lancer dans la coloration.

A vous ! Vos cheveux vous diront merci;-)